78619203_493999441236012_507203784032649

Témoignages de familles d'enfants nés sourds

 

Témoignage de la maman de Soan fait en janvier 2020.

Aider les enfants cas par cas

Je suis là maman de Soan 2 ans et demi. Nous avons appris sa surdité avec les test en Neonat. Le diagnostic s’est fait attendre car au vue de sa prématurité et de ses soucis de santé à la naissance il voulait attendre, refaire des tests pour être sûr de la surdité. Le diagnostic est tombé le 4 juillet 2017. Mais en tant que maman je le savais depuis bien avant.


Nous avons donc commencer une prise en charge avec le camps, il a eu des prothèses auditives pendant 8 mois qui ne supportait pas, et qui n’était pas bénéfique pour lui malheureusement sa surdité était trop importante.


La pose d’implant le plus rapidement possible était déjà notre premier combat. Les professionnels ne sont pas très réactifs vers chez moi. C’était mon ressenti. J’ai donc pris moi même les rdv irm scanner afin qu’il soit vite implanté.


Nous avons commencer pendant ce temps à signer avec Soan. Mais c’était pas ce qu’on voulait. Je voulais que Soan entende, parle comme nous une fois implanté. Son visuel était déjà + développé que son audition (ce qui était normal). Il s’est fait implanté à 11 mois et activé à 12 mois.


Il a pas très bien réagit au premier réglage, de ce fait les réglages ont été long afin qu’il entende le seuil de la parole, pour pas ne le brusquer et qu’il accepte bien ses implants.


J’ai ensuite chercher à communiquer avec des parents vivant la même chose sur un groupe fb, le temps des petits parleurs qui parlait de l’Avt.


J’étais conquise, je savais que je voulais cette thérapie pour Soan. Il avait toutes les chances de son côté avec une implantation précoce.


Nous nous sommes donc lancés, trouvé une coach AVT, qui est devenu la seule thérapeute en France.


L’évolution de Soan était frappante, nous étions convaincu que cette thérapie convenait à tout le monde. Soan a maintenant 2 ans et demi, il comprend très bien, sans béquille visuel, sans signe ni LPC ni lecture labiale.

Il n’a presque plus de retard de langage.


Je souhaite à toutes les familles futurs que cette méthode soit enfin connu et reconnu en France.


Audrey maman de Soan sourd profond.

L'Association des Familles AVTistes
- L'AVT en France -
La réhabilitation par l'audition

Formulaire d'abonnement

Association des Familles AVTistes - ADEFAV
Hôtel de ville de Chaville
1456 avenue Roger Salengro
92370 Chaville

  • Facebook
  • Instagram

Copyright ADEFAV

 - Association sous la loi de 1901 -

N° de déclaration préfecture : W923010306